Le Dr Fridtjof Nansen va sillonner les mers de l’Afrique de l’Ouest

Le Dr Fridtjof Nansen, le navire de recherche océanographique le plus avancé au monde a démarré son premier voyage de recherche scientifique au port de Casablanca le lundi 8 mai. Ce voyage aura pour buts de promouvoir la pêche durable et d’étudier les effets du changement climatique sur les océans.

Le Dr Fridtjof Nansen est un bateau de recherche mis à disposition de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) par le gouvernement norvégien. Il va entreprendre une longue navigation vers le Sud depuis Casablanca en longeant la côte ouest-africaine : Maroc, Mauritanie, Sénégal, Guinée-Bissau et Guinée, pour se rendre jusqu’en Afrique du Sud.

La cérémonie de départ a eu lieu au port de Casablanca, mais les recherches seront aussi menées à Tanger par 9 scientifiques marocains.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une campagne de recherche scientifique initié par la FAO, et qui porte sur les ressources pélagiques et l’écosystème dans le Nord-Ouest de l’Afrique.

Il porte le nom de Fridtjof Nansen, un célèbre explorateur polaire, scientifique et diplomate norvégien, également détenteur du prix Nobel de la Paix.

Ce périple se divise en quatre étapes successives qui s’étalent du 8 mai à décembre 2017, date d’arrivée en Afrique du Sud. La région marine étudiée inclut le versant continental et le talus supérieur de la côte Ouest de l’Afrique.

Ce voyage a été organisé par des scientifiques issus d’instituts de recherche de cinq pays différents ; ils travailleront et vivront à bord durant les quatre étapes de cette navigation de dix semaines.

Ils pourront mener leurs recherches dans les sept laboratoires spécialisés que compte ce nouveau navire, dont un équipé pour étudier les effets du changement climatique. Ils bénéficieront à bord d’équipements de dernière génération : instruments acoustiques, chalut manta pour collecter des particules de plastique, un spectromètre pour mesurer le Ph (acidification des océans), et des équipements CTP (Conductivité, Température, Profondeur).

Le Dr Fridtjof Nansen, livré en 2016 et dont la valeur est estimée à 80 millions de dollars, fait 70 mètres de long et pourra accueillir jusqu’à 45 scientifiques, membres d’équipage et techniciens.

En plus de ses sept laboratoires, il est doté d’un auditorium et d’un véhicule sous-marin téléguidé, utile pour prendre des photographies des fonds marins, ainsi que d’un point d’observation sur le mât principal pour pouvoir mieux étudier les oiseaux de mer et les mammifères marins.

A la pointe de la technologie, il bénéficie aussi d’un système de positionnement dynamique pour pouvoir travailler en toute sécurité aux abords d’infrastructures sensibles, comme une plateforme pétrolière par exemple.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins