Des Navires sans équipages sur les Grands Lacs

Une nouvelle ère est sur le point de s’ouvrir pour la navigation maritime avec l’avènement des navires autonomes. Il reste toutefois encore quelques obstacles à franchir avant que des bateaux sans équipage ne naviguent sur les Grands Lacs.

Une société norvégienne lancera l’an prochain un porte-conteneurs qui, selon elle, naviguera de manière totalement autonome d’ici 2019 grâce à une batterie.

Les acteurs de l’industrie affirment que les navires autonomes seront moins chers à exploiter puisqu’il n’y aura aucun équipage à nourrir et à loger. Ils permettront aussi de supprimer les dangers liés à la navigation.

Selon Guy Meadows, directeur du Centre de recherche des Grands Lacs à l’Université technologique du Michigan dans le nord du Michigan, les avantages sont particulièrement remarquables en cette période de l’année, où il est plus risqué de s’aventurer sur les Lacs.

« Ces bateaux connaîtront la carte de la région, ils seront dotés de capteurs pour distinguer les éléments mobiles et fixes, comme les bouées et les aides à la navigation, ils comprendront les règles de la route », explique M. Meadows qui travaille avec l’État du Michigan sur le développement de plus petits navires de recherche autonomes.

Mark Fisher, PDG du Conseil des Grands Lacs, un organisme à but non lucratif situé à Ottawa, affirme que la technologie pourrait remplacer les pilotes spécialisés qui se rendent à bord des navires.

« C’est probablement l’aspect le plus évident qui pourrait être modifié ou perturbé avec l’automatisation », note-t-il.


Voir en ligne : Voir PLus sur LeRessac : Le Site des Marins

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?