Venezuela : neuf arrestations pour contrebande pétrolière

Le « Negra Hipolita », pétrolier vénézuélien de 47 100 tpl, est soupçonné d’avoir participé à une opération de contrebande de produits pétroliers. (Photo : DR)

Les autorités vénézuéliennes ont arrêté neuf personnes soupçonnées de trafic de produits pétroliers. Trois navires en opération dans l’immense complexe de raffinage de Cardón (le deuxième plus important au monde) ont été saisis.

Ces mesures prises par les autorités vénézuéliennes sont un exemple des objectifs du Président Togolais qui adressé une invitation à un sommet de la sécurité maritime et du développement qui se tiendra au Togo en Novembre.

"Le sommet portera sur les questions de la piraterie, et nous savons que l’un des problèmes du Nigeria est le vol du pétrole dans la mer", a déclaré Gnassingbé président dans un communiqué. "Le sommet abordera également le trafic illicite de la mer comme le trafic de drogue, le traite d’êtres humains et aussi avec les problèmes de pollution de notre eau."