Concession du Complexe de transformation des produits halieutiques à St Louis

En présence du gouverneur Alioune Aïdara Niang, le ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, Oumar Guèye, a signé, avec le maire de Saint-Louis, la convention de concession du complexe de transformation et de valorisation des produits halieutiques de Gokhou-Mbathie. A son tour, Mansour Faye a paraphé une convention de sous concession avec la présidente du Gie interprofessionnel des transformatrices de Gokhou-Mbathie, Adja Gnagna Seck.

Le ministre, Oumar Guèye, a saisi cette occasion pour s’entretenir, à la préfecture, avec les populations de la Langue de Barbarie sur les décisions prises par le président Macky Sall pour contribuer au développement de la pêche en général et à la réinsertion socioéconomique des familles des pêcheurs rapatriées de la Mauritanie, en particulier.

Il a pris bonne note des travaux de la commission de recensement de ces familles. Ces travaux étaient supervisés par les autorités administratives et municipales, en étroite collaboration avec les services de pêche et de l’action sociale. Selon les résultats de ce recensement, 629 familles ont été rapatriées de la Mauritanie.

Le ministre Oumar Guèye a rappelé la visite que le président Macky Sall avait effectuée, le 5 mars dernier, dans la ville de Saint-Louis à l’issue de laquelle, il s’était déjà engagé à assister 500 familles rapatriées et avait demandé la tenue d’un conseil interministériel sur les problèmes de la pêche et de la brèche, etc.

Selon le ministre, il ressort des conclusions de ce conseil interministériel, la volonté du gouvernement de baisser la pression démographique notée dans les quartiers de la Langue de Barbarie (Guet-Ndar, Santhiaba, Gokhou-Mbathie, hydrobase, etc). Il a fait allusion à la possibilité de reloger certaines populations de la Langue de Barbarie dans des zones viabilisées de la région de Louga, plus précisément dans zone de Potou, département de Kébémer, ou à Lompoul ou Kayar, à quelques encablures de la mer. Un travail remarquable est effectué dans ce sens et en étroite collaboration avec le maire de la commune de Léona (arrondissement de Sakal), Jamyody Bâ.

Le ministre de la pêche et de l’économie maritime a fait comprendre à l’assistance les démarches entreprises par l’État auprès des gouvernements de certains pays de la sous-région, en vue de permettre à nos pêcheurs d’aller opérer en toute quiétude dans leurs zones maritimes. Déjà, a-t-il précisé, ces démarches ont permis au Sénégal d’obtenir, des autorités gambiennes et Bissau guinéennes, des centaines de licences de pêche.

Oumar Gueye s’est réjoui du changement de mentalité des pêcheurs de la Langue de Barbarie qui se sont rendus compte qu’ils peuvent capturer (avec leurs techniques de pêche très performantes) dans les zones maritimes de Mbour et de Joal, une grande quantité d’espèces pélagiques (sardinelle et autres produits halieutiques). Cependant, il les a invités de ne pas déverser l’excédent de capture en mer, soulignant que c’est du gaspillage de nos ressources halieutiques qu’il faut impérativement exploiter rationnellement.

Il a aussi tenu à rassurer les pêcheurs de Saint-Louis sur la ferme décision du président Macky Sall de diligenter l’ambitieux projet de dragage et de balisage de la brèche qui va coûter globalement 15 milliards de FCfa.

Le maire de la ville de Saint-Louis, Mansour Faye, s’est réjoui des travaux de la commission de recensement des familles des pêcheurs rapatriées de la Mauritanie qui pourraient être recasées avec d’autres familles de la Langue de Barbarie dans des zones situées dans la commune de Gandon. Il a souligné que des démarches sont entreprises auprès de ses collègues Diène Farba Sarr et Khoudia Mbaye pour la mise en œuvre de ce projet.Une dizaine de représentants des différentes communautés de pêcheurs de la Langue de Barbarie a rendu un vibrant hommage au président Macky Sall pour l’intérêt particulier qu’il accorde aux problèmes des pêcheurs de Saint-Louis.


Voir en ligne : Le Soleil

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?