Accident maritime grave

Incendie dans la cale de chargement causé par les dispositifs d’éclairage

Un incendie s’est déclaré dans la cale où des emballages en matière plastique et en carton ondulé étaient entreposés en grande quantité. Une fumée très épaisse s’est rapidement propagée dans tout le navire, y compris à la passerelle. L’alarme d’incendie a été actionnée mais n’a fonctionné qu’un court instant. Faute de gaz respiratoire, les pompiers ont dû rapidement cesser de rechercher les membres du personnel se trouvant dans les locaux d’habitation. La lutte contre l’incendie dans les locaux d’habitation a dû être abandonnée pour les mêmes raisons. Le navire n’avait pas de compresseur à bord pour la recharge des bouteilles. Beaucoup de membres de l’équipage ont été secourus tandis que d’autres ont péri. Le navire a brûlé pendant trois semaines.

Causes
Des étincelles sont apparues dans les prises des lampes à fluorescence, ce qui a entraîné la surchauffe et la fonte du plastique qui les entourait. Du plastique fondu et en feu est tombé goutte à goutte sur le carton ondulé stocké près des tubes, qui a pris feu. Les dispositifs d’éclairage étaient de mauvaise qualité, ne convenant pas à une utilisation à bord de navires.
Le magasin n’avait pas le dispositif requis de protection contre l’incendie. L’alarme d’incendie n’a pas fonctionné car le feu avait détruit le câblage. Les portes d’incendie étaient restées ouvertes à cause de blocs de bois qui la bloquaient, de sorte que la fumée et le feu se sont rapidement propagés. Faute de compresseurs à bord, il n’a pas été possible de recharger les bouteilles de gaz respiratoire. Les exercices d’incendie avaient été insuffisants. Les membres de l’équipage n’avaient pas tous été informés des procédures d’urgence et ne les connaissaient pas bien.
Enseignements à tirer
 Les dispositifs d’éclairage doivent convenir à une utilisation à bord de navires.
 Les dispositifs de détection de l’incendie doivent être actualisés à mesure que des modifications sont effectuées à bord des navires.
 Une formation aux situations d’urgence est indispensable afin que tous les membres de l’équipage puissent intervenir comme il convient. Il faut que les gens de mer aient une bonne connaissance des procédures d’urgence.
 Les risques que constitue le maintien des portes d’incendie ouvertes.
 Sur la base de l’évaluation des risques, les dispositifs d’extinction de l’incendie
recensés à bord doivent être suffisants pour garantir l’efficacité de la lutte contre l’incendie.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins