Accident maritime grave

INCENDIE DE CARGAISON POTENTIELLEMENT DANGEREUSE ET MORT D’UN MARIN

Un conteneur contenant de l’hypochlorite de calcium, qui n’avait pas été déclaré en tant que cargaison dangereuse par les expéditeurs, a été chargé au fond d’une cale qui se trouvait à proximité d’une citerne à combustible. Deux semaines après, aux alentours de 7 h 55, alors que le navire se trouvait au mouillage, une explosion s’est produite et les témoins ont vu de grosses boules de feu sortir de la cale. La cale se trouvait à l’arrière du réfectoire de l’équipage où la plupart des membres d’équipage étaient en train de prendre leur petit-déjeuner.
Étant donné qu’il n’y avait pas d’itinéraire d’évacuation évident, l’évacuation des membres d’équipage du réfectoire s’est effectuée dans la confusion. Par conséquent, certains membres d’équipage se sont échappés par les hublots du réfectoire et sur le pont extérieur.
Lors de l’appel qui a suivi, un membre d’équipage qui ne savait pas nager a été porté disparu. On a supposé qu’il avait sauté ou qu’il avait été projeté par-dessus bord en tentant de s’évader des locaux d’habitation en utilisant une porte donnant vers l’arrière. Une fois confronté à l’incendie, il a probablement sauté par-dessus bord et s’est noyé.

Les causes

  1. Le conteneur rempli d’hypochlorite de calcium, qui est sujet à instabilité, était arrimé sous pont.
  2. Ce conteneur aurait dû être arrimé au-dessus du pont, protégé de l’action directe des rayons du soleil et loin des sources de chaleur.
  3. À des températures supérieures à 35°C, il est possible que l’hypochlorite de calcium ait provoqué l’explosion et l’incendie.

Les enseignements

Les locaux d’habitation et de service devraient être équipés d’itinéraires d’évacuation clairement indiqués. Les membres d’équipage devraient connaître les moyens d’évacuation des locaux à bord. Il est également recommandé à tous les marins de savoir nager.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins