Accident maritime grave

L’ABSENCE D’UN BOUCHON DE VENTILATION DE COMBUSTIBLE LIQUIDE PROVOQUE UN INCENDIE

Deux incendies se sont produits dans la salle des machines à bord du navire de pêche en moins de trois mois. Le premier incendie dans la salle des machines a été provoqué par une fuite de combustible liquide par un trou de ventilation sur l’un des principaux filtres à combustible auquel il manquait un bouchon de ventilation. Le combustible liquide s’est enflammé quand il est entré en contact avec un tuyau d’échappement chaud. Le capitaine a actionné le dispositif à gaz carbonique. Toutefois, il n’a pas su si le gaz s’était dégagé dans la salle des machines car il ne
comprenait pas tout à fait le fonctionnement du dispositif et car ce dernier était mal entretenu. Le capitaine et le mécanicien ont pénétré dans la salle des machines sans tenir compte des risques que la présence de gaz carbonique dans le local pouvait comporter. Heureusement, l’incendie a été éteint par les membres d’équipage mais la salle des machines a été très endommagée par la fumée et la chaleur. La cause du deuxième incendie dans la salle des machines n’a pas pu être établie car les indices ont disparu quand le navire a coulé.

Les causes

  1. Le bouchon de ventilation situé sur le filtre à combustible liquide en duplex arrière s’est probablement détaché du fait de l’impact continu d’un tuyau d’alimentation de fluide frigorigène sur le joint en cuivre. Le tuyau était suspendu au-dessus de la prise et se balançait librement quand la mer était forte.
  2. Une fois que le bouchon de ventilation s’est détaché, les impacts continus du tuyau d’alimentation ajoutés aux vibrations du moteur ont finalement fait tomber le bouchon de la partie supérieure du filtre.

Les enseignements

Des instructions permanentes devraient être données aux marins de quart qui doivent visiter la salle des machines ou surveiller le local. Les pêcheurs devraient être formés de manière appropriée à l’entretien du dispositif au gaz carbonique, son fonctionnement et les questions relatives à la sécurité des personnes après l’utilisation de gaz carbonique.
De plus, dans les locaux des machines sans personnel de quart, les systèmes de détection de fumée peuvent se révéler plus efficaces que les systèmes de détection de chaleur pour la détection précoce des incendies et avant que l’accumulation de fumée interdise tout accès à la salle des machines.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins