Accident très grave

TUE LORS D’UNE OPERATION DE TREUIL D’AMARRAGE

Alors que le navire était en train d’accoster, le troisième officier, un matelot qualifié et un matelot non qualifié travaillaient au poste d’amarrage arrière. Les hommes étaient occupés à faire passer une haussière d’étambot qui partait de la face inférieure du tambour de treuil à bâbord.
Quand le matelot non qualifié a vu que l’aussière d’amarrage avait été amarrée à terre, il a indiqué au second qu’il pouvait la relever. Le matelot qualifié se tenait à distance de l’aussière d’amarrage à l’avant du treuil d’amarrage. Le troisième officier a commencé à la relever mais quand le matelot non qualifié a regardé en direction du tambour de treuil quelques minutes plus tard, il a vu que le matelot qualifié avait été coincé dessous. Le treuil a été arrêté immédiatement mais le matelot qualifié était déjà mort.

Les causes

  1. L’un des vêtements du matelot qualifié s’est sans doute retrouvé coincé dans l’aussière d’amarrage alors qu’il passait celle-ci dans le tambour de treuil.
  2. L’aussière d’amarrage a dû être passée par la face inférieure du tambour de treuil du fait de la faible hauteur des chaumards à rouleaux sur le pont.
  3. Le treuil d’amarrage n’était équipé d’aucune forme de protection ou de sécurité pour empêcher qu’une personne reste coincée dessous.
  4. Seuls deux matelots assistaient le troisième officier au niveau du poste d’amarrage arrière.
  5. Il est possible que le marin qualifié ait été fatigué étant donné qu’il était à la fin d’une longue période de service.

Les enseignements
Les opérations d’amarrage sont risquées, il est donc nécessaire qu’un nombre adéquat de membres d’équipage suffisamment qualifiés et alertes soit assigné à la tâche. Les haussières d’amarrage ne devraient généralement pas être passées par la face inférieure du tambour de treuil.
En plus du risque potentiel que cela représente pour le membre d’équipage qui fait passer l’aussière dans le tambour, cette pratique réduit l’efficacité du frein de treuil s’il est du type à bande standard. Les dispositifs d’amarrage devraient être conçus avec soin pour garantir leur sécurité et utilité en fonctionnement.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins