ANCHOR BEST PRACTICES

La plupart des incidents liés à la manipulation des ancres sont :

  • Dégâts à la coque du bateau et perte de l’ancre ;
  • L’ancre étant en pendant.
  • Contact entre deux bateaux au mouillage, l’un des deux navires traînant son ancre.
  • Dégâts aux treuils et guindeaux.

Les causes les plus fréquents sont :

  • Une Surcharge sur les équipements lors du mouillage ou au moment de relever l’ancre dans des conditions extrêmes.
  • Usure du frein du guindeau ou dégâts aux moteurs de guindeau
  • Usure d’une maille Kenter et/ou d’une maille d’extrémité
  • Mauvaise construction et/ou matériel déficient.
  • Matelot de quart pas suffisamment attentif lors de ses rondes.

Comment éviter ces situations ?

Des mesures de surveillance sont nécessaires pour maintenir une veille à tout moment. C’est la responsabilité du Commandant que ces mesures sont adéquates afin de maintenir la sécurité et d’éviter qu’une ancre se libère :

  • une vigilance accrue par tous les moyens possibles.
  • communications navire/navire et navire/terre
  • surveillance continue de la position du navire
  • conditions de circulation
  • la nature
  • dimensions et caractéristiques du mouillage

Bonnes pratiques :

  • Contrôler régulièrement les mailles
  • S’assurer que les freins de guindeau sont bien serrés et que l’axe de serrage du frein est bien en place
  • Vérifier que les saisines et le locking pin sont bien en place avant le prochain voyage
  • Contrôler régulièrement la saisie des ancres (vérifier l’état de la guillotine et le locking pin)
  • Vérifier l’état de la manille droite périodiquement