La Convention sur la gestion des eaux de ballast entrera en vigueur le 8 septembre 2017

Le Ressac : Le site des Marins

Les eaux de ballast sont utilisées à bord des navires pour stabiliser ces derniers. Elles peuvent contenir des milliers de microbes marins ou aquatiques, de plantes et d’animaux, lesquels sont ensuite transportés dans le monde entier. Le rejet d’eaux de ballast non traitées dans le lieu de destination du navire pourrait potentiellement introduire de nouvelles espèces marines envahissantes. Des centaines d’invasions de ce type ont d’ores et déjà eu lieu, avec parfois des conséquences désastreuses pour l’écosystème local.

La Convention internationale pour le contrôle et la gestion des eaux de ballast et sédiments des navires (Convention BWM) a été adoptée en 2004 afin d’établir des règles mondiales pour contrôler le transfert d’espèces potentiellement envahissantes. Une fois que le traité sera entré en vigueur, les eaux de ballast devront être traitées avant d’être rejetées dans un nouvel emplacement, afin d’éliminer les micro-organismes ou les petites espèces marines.

Practical training on ballast water sampling and analysis

Invaders From the Sea, a BBC Worldwide-IMO Production


Voir en ligne : Source