Administrer un médicament en pulvérisation orale, inhalation, pulvérisation

VENTOLINE (le Salbutamol) médicament broncho-dilatateur se présente sous forme de spray qui doit être nébulisé dans les voies aériennes du patient. Pour être efficace la technique d’administration doit être rigoureuse. (Elle peut conditionner l’évolution d’une crise d’asthme)


OBJECTIF
Savoir administrer un spray dans les voies aériennes supérieures

TECHNIQUE
Après avoir agité l’appareil et enlevé le capuchon, le patient devra :
- expirer profondément,
- présenter l’embout buccal à l’entrée de la bouche, le fond de la cartouche métallique dirigé vers le haut,
- commencer à inspirer en pressant sur la cartouche métallique tout en continuant à inspirer lentement et profondément,
- retirer l’embout buccal et retenir sa respiration pendant au moins 10 secondes, pour favoriser la dispersion du produit dans les voies aériennes.
- l’embout buccal de l’appareil de propulsion doit, par mesure d’hygiène, être nettoyé après emploi Réaliser une inspiration lente
Cette nébulisation peut être répétée plusieurs fois sur indication médicale.

NATISPRAY

Un autre type de spray à usage médical est disponible dans les dotations médicales, il s’agit du NATISPRAY.
Ce médicament est utilisé principalement dans le traitement d’angine de poitrine. C’est un Vasodilatateur utilisé en cardiologie.
Il s’agit d’un pulvérisateur sublinguale plus que d’un spray.

TECHNIQUE
La pulvérisation doit être faite sous la langue : c’est ainsi que le produit actif passe le plus rapidement dans le sang.
Avant la première utilisation du flacon, il faut actionner 5 fois la pompe pour l’amorcer.
Tenez le flacon verticalement avec le pulvérisateur en haut. Mettez l’embout du pulvérisateur le plus près possible de la bouche et pulvériser le liquide sous la langue.

La pulvérisation peut être renouveler 2 à 3 minutes après, en fonction de l’évolution sur indication médicale.