Mesurer la pression artérielle

Connaître l’importance de la pression artérielle dans l’appréciation de la fonction circulatoire

OBJECTIFS
Savoir effectuer la mesure de la pression artérielle

DEVELOPPEMENT
La prise de la pression artérielle consiste à mesurer de façon indirecte la pression du sang qui circule à l’intérieur du système artériel. Elle est fonction :
Du débit cardiaque (de la force de contraction du cœur )
Des résistances périphériques (de l’élasticité des vaisseaux )
De la volémie (volume total du sang circulant)
Il faut distinguer :
La pression maxima ou systolique c’est à dire la pression existant lors de la contraction cardiaque et en relation avec elle.
La pression minima ou diastolique c’est à dire la pression existant lors de la phase de relâchement du cœur et en relation avec la résistance des vaisseaux.
Les valeurs observées chez l’adulte jeune au repos en position allongée sont pour la pression systolique de 110 à 140 mm de Hg et pour la pression diastolique de 80 à 90 mm de Hg.

TENSIOMÈTRE CLASSIQUE


Un sphygmomanomètre (brassard se fixant par un velcro + poire de gonflage + un manomètre gradué en centimètre de mercure de 0 à 30 cm de Hg fixé sur le brassard ou incorporé à la poire ).

Un stéthoscope

TECHNIQUE
Vérifier que l’aiguille du manomètre est à zéro et que le brassard soit bien dégonflé.
Fixer le brassard sur le bras nu (afin d’éviter un phénomène de garrot ) au-dessus du pli du coude. Placer le milieu de la face gonflable sur la face interne du bras. Placer la membrane du stéthoscope en dedans du tendon du biceps, au niveau du pli du coude, en regard de l’artère humérale. Le bras doit être tendu.
D’une main prendre le pouls radial. De l’autre main gonfler le brassard à l’aide de la poire jusqu’à un chiffre supérieur de 3 cm de Hg au chiffre correspondant à la disparition du pouls radial. Dégonfler progressivement (1 cm de Hg par seconde). L’auscultation de l’artère humérale note le chiffre où réapparaît le bruit et où le pouls redevient palpable.
Le premier bruit entendu correspond à la pression systolique ou maxima.
Au chiffre où disparaît le bruit correspond à la pression diastolique ou minima.

TENSIOMÈTRE ELECTRONIQUE
Un tensiomètre entièrement automatique pour prise de mesure au poignet ou avec brassard ( type OMRON RX 5 )

TECHNIQUE
Lire attentivement le mode d’emploi
Enrouler la manchette autour du poignet gauche (ou droit) dénudé. Les capteurs électroniques de l’appareil doivent se
trouver à l’intérieur du poignet, en dessous de la paume de la main et l’écran tourné vers le pouce du patient.
Placer la main droite sur l’épaule, l ‘appareil à hauteur du cœur, le coude perpendiculaire à l’épaule.
Appuyer sur la touche Marche/Arrêt (O/I), La lecture de la tension artérielle se fait dès que l’air commence à s’échapper du brassard, l’écran indique alors alternativement les valeurs maximales et minimales et le pouls. Livré avec un étui rigide de transport. Poids 110 g - Alimentation : 2 piles 1,5V type LR03 - Autonomie environ 400 mesures - Mémorisation des 21 dernières valeurs.