CAP VERS LES NAVIRES DE CROISIERE

L’industrie de la croisière a le vent en poupe. On en dira pas moins avec le tout récent navire amiral de Royal Caribbean Cruise, le Harmony of the Seas,le plus gros navire de croisière au monde. D’une longueur de 362 mètres et d’une largeur de 47 mètres, ce bijou peut accueillir à son bord les quelque 6 400 passagers qu’il peut au maximum transporter, de même que les 2 400 membres d’équipage pour servir ces derniers.

Comme le signale la CLIA (Cruise Lines International Association) dans son document Cruise Industry Outlook 2016, le nombre de passagers transportés a crû de près de 25 % entre 2009 et 2014, passant de 17,3 millions de passagers à 22 millions de passagers. Et l’horizon est bien dégagé pour les années à venir, toujours selon la CLIA : d’ici 2022, on prévoit la construction de 92 navires, ajoutant environ 145 000 places à l’offre déjà existante. Les chantiers navals se tapent sur les cuisses, eux qui profiteront de cette manne de quelque 6,5 milliards de dollars à venir, en termes de coûts de construction.
Les vecteurs de croissance de l’industrie sont multiples, et les croisiéristes ne sont pas en reste, notamment les deux plus importants de ce marché, Carnival et Royal Caribbean Cruises.


Voir en ligne : Source