HISTOIRE DE LA MARINE NATIONALE SENEGALAISE

De l’accession du Sénégal à l’indépendance à 1975, la Marine nationale sénégalaise était une unité de marine rattachée au 1er Bataillon de l’Armée de Terre et placée sous le commandement d’un officier de la coopération française. Elle était d’abord implantée dans l’enceinte du chantier de construction et de réparation navale tandis que l’Etat-major fut transféré dans l’arsenal, en face de l’ex- bassin des torpilleurs qui constitue l’actuelle Base navale Amiral Faye GASSAMA.

Le 22 janvier 1975 marque le passage de la Marine nationale sous commandement sénégalais. Le capitaine de corvette Faye GASSAMA, officier formé à l’Ecole navale de Brest, en France devint le 1er commandant sénégalais. C’est cette date qui a été choisie pour la fête traditionnelle commémorative de l’anniversaire de la Marine nationale. Elle marque l’entrée en scène de l’expertise nationale pour gérer une armée longtemps tenue par la coopération française du fait de sa spécificité et de sa complexité.
Le passage sous commandement sénégalais marque le début de mutations majeures. Le 1er Groupement naval sénégalais (GNS) fut créé en 1977 et la Marine passe ainsi du statut d’unité marine à celui d’une Armée de mer.
De 1982 a 1989, une première restructuration entraine la création d’un Etat-major de la Marine articule en deux divisions : Operations et Logistique. Cet Etat-major s’appuie sur deux corps, le Groupement de soutien de la Marine (GSM) et le Groupement naval opérationnel (GNO).
En outre, le déclenchement des opérations de sécurisation en Casamance avec une présence continuelle des unités navales et de celle des fusiliers marins commandos nécessite la création de la Base Navale Secondaire d’Elinkine (BNSE) grâce à l’appui de la coopération américaine en 1989. En 1997, le Groupement de surveillance fluviomaritime (GSFM) est crée pour mieux prendre en charge le volet sécurité le long du fleuve Casamance, des bolongs et des affluents.
Enfin, en 2006, une nouvelle restructuration de 1 ’Etat-major de la Marine nationale entraine la mise en place de quatre (04) divisons : opérations, logistique, ressources humaines et technique.

Source : Le gabier n°1

Messages