LA SECURITE DE L’AMARRAGE

La principale fonction de l’amarrage d’un navire est de le maintenir le long du quai en dépit des forces extérieures tendant à le déplacer, dues au : Vent, Courant, Sillage des navires passant à proximité, Vagues, Houle.
En outre, le navire lui-même est une variable dans la mesure où son tirant d’eau évolue sensiblement en opérations commerciales. L’ensemble de ces paramètres est à prendre en compte lors de l’établissement du plan d’amarrage.

Il est rappelé que :

• Les aussières doivent être disposées de façon aussi symétrique que possible par rapport au milieu du navire ;

• Les traversiers doivent être orientés aussi perpendiculairement que possible au navire et placés aussi près que possible de ses extrémités,

• Les gardes doivent être disposées aussi parallèlement que possible au navire.

• Les aussières travaillant en parallèle doivent impérativement être de caractéristiques identiques. Cette condition prend toute son importance quand on sait qu’une aussière épissée voit sa charge de rupture de 10%. Une telle épissure doit être réalisée en cinq passes et comprendre l’ensemble des torons constituant l’aussière.

• Les aussières travaillant en parallèle doivent préférablement être de longueur déployée égale.

• Les bosses ne doivent pas être métalliques et que la charge de rupture combinée des deux brins doit être idéalement la moitié de celle de l’aussière bossée.


Voir en ligne : Le Ressac