Jules N’déné dément Aly Haïdar

L’ancien Premier ministre et aussi ancien ministre de la Pêche, Souleymane N’déné N’diaye a vivement réagi aux propos du ministre de la Pêche Ali Haïdar qui annonçait, à propos des nouveaux accords de pêche entre l’Union Européenne et l’Etat du Sénégal, qu’il avait en quelque sorte, rétabli une injustice, en procédant à une régularisation de ces dits accords.

« L’As » note que Souleymane Ndéné a d’emblée lâché : « Ali Haidar ne connaît pas bien le ministère de la Pêche ou alors à tout le moins, il a été mal renseigné ». Selon N’déné, l’argumentation de M. Haidar est spécieuse. « Il y a ceux que l’on nomme dans le milieu de la pêche, les canneurs et qui se consacrent à la pêche au thon. Ils sont en général ou Espagnols ou Français, auxquels le gouvernement du Sénégal a accordé la possibilité de pêcher le thon et de débarquer leurs captures au Sénégal pour alimenter les industries de transformation de produits halieutiques. Il n’en existait alors qu’une de fonctionnelle, en l’occurrence la SNCDS, qui depuis a été rachetée par des partenaires coréens ». Souleymane N’déné poursuit : « L’exportation de ces captures n’est autorisée que dans le cas où la SNCDS ne peut pas payer les produits pêchés ». Ce qui fait dire à l’ancien Premier ministre que « parler de régularisation de la part de Mr Haidar, n’est pas dire la vérité ».