INMARSAT, Les modes de communication conditionnant l’importance des équipements embarqués.

INMARSAT propose différents standards de traitement des communications offrant l’un ou l’ensemble des différents modes de communication :
- le standard “A” traite tous les modes de communication sous la forme analogique.
- le standard “B” offre les mêmes modes que le “A” mais sous la forme digitale.
- le standard “C” traite uniquement les communications télex sous la forme digitale.
- le standard “M” traite uniquement les communications téléphoniques digitales.
- Les Fleets

Les communications s’obtiennent par l’intermédiaire des stations terriennes côtières(STC) pour l’un ou l’ensemble des standards. Les équipements embarqués pour exploiter les standards “A” “B” et “M”, imposent des antennes directionnelles
asservies nécessitant des systèmes lourds et complexes alors que le standard “C”
se contente d’une petite antenne omnidirectionnelle.
L’organisation INMARSAT offre aux navire un réseau mondial réparti en 4 zones océaniques desservies en permanence par un satellite géostationnaire. Ces 4 zones sont désignées de la façon suivante :
AOR-W pour l’Atlantique Ouest
AOR-E pour l’Atlantique Est
IOR pour l’Océan Indien
POR pour l’Océan Pacifique
Les radiocommunications spatiales INMARSAT sont exploitées sous différents
modes de communication : le télex, le téléphone,transmission d’image .
La communication en mode télex utilise une liaison de type simplex alors que le téléphone, le fax, la transmission data et l’image réclament des liaisons duplex. De plus, la transmission d’image nécessite un procédé approprié de transfert de données à grande vitesse connu comme High Speed Data (HSD) et son complément DHSD
(Double High Speed Data) lequel, sera également très appréciable pour la transmission de données à fort volume.
Seuls, les standards “A”, “B” et “C” sont reconnus comme moyens de communication du SMDSM.