Appel d’offre pour la construction et la gestion du port sec de Dosso : 4 candidats retenus suite à la présélection

Dans le cadre de l’appel d’offre pour la construction, la réhabilitation, l’aménagement, l’entretien, la gestion, l’exploitation et le développement du port sec de Dosso d’une superficie de 50ha un premier pas a été franchi.

Reste à savoir qui d’entre, Marsa Maroc, APM Terminals, Bolloré Africa Logistics et CMA CGM, remportera le marché. Dans la deuxième phase de ce processus d’adjudication du port sec du Niger, un appel d’offres restreint aux 4 candidats les départagera.
Pour rappel, ce port permettra de faciliter les Transports et le Transit tout en allant dans le sens de la politique de développement régional prévu par le gouvernement nigérien. Le choix de la ville de Dosso (ouest du pays) pour l’implantation et l’exploitation du premier port sec du Niger assurera le traitement des marchandises à l’importation et à l’exportation grâce à l’intégration d’un système de transport multimodal. De plus, il permettra la réduction des coûts et délais de transit et de transport ainsi que la baisse des risques menaçants les opérateurs économiques nigériens, l’amélioration et l’accélération des procédures tout en augmentant la sécurité des systèmes d’approvisionnement. L’accroissement des recettes douanières et fiscales du fait du meilleur contrôle des couloirs de transit ne sera pas en reste selon les prévisions du gouvernement.