Cameroun : le port autonome de Kribi est prêt pour la dématérialisation des procédures du commerce extérieur

Le port autonome de Kribi est prêt pour la dématérialisation des procédures du commerce extérieur avec la signature d’un protocole entre la direction générale du port autonome de Kribi (PAK) et le Guichet unique des opérations du commerce extérieur (Guce). C’est une nouvelle étape franchie dans le processus de mise en service de ce port en eau profonde, attendue depuis 2 ans ; mais qui a récemment accueilli son premier navire commercial, venu transporter une cargaison de 27 500 tonnes de biomasse.

Construit par la société CHEC grâce à des financements d’Eximbank China, le port en eau profonde de Kribi est doté de 650 m de quais, dont 350 m pour le terminal à conteneurs et 265,5 m pour le terminal polyvalent. Les deux terminaux ont une capacité d’accueil respective de 300 000 Twenty Equivalent Unit (TEU) par an et de 1,2 million de tonnes par an. La seconde phase de construction de cette infrastructure prévoit l’extension du terminal à conteneurs de 700 m de quai, visant à le porter à 1050 m, ainsi que la construction de terminaux minéralier et d’hydrocarbures.

Avec un chenal de 15,5 m, cette infrastructure portuaire, qui permettra d’accueillir des navires d’un tirant d’eau de 16m, est présentée par les experts comme étant la meilleure sur la côte ouest-africaine.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?