LA PREVENTION DES CHUTES

La chute de hauteur fait partie des accidents mortels au travail. Des mesures de précaution doivent être entreprises avant chaque intervention à bord des navires. L’équipement de protection de base doit se composer d’un point d’ancrage, d’un harnais de sécurité et d’un système de liaison.

Avant chaque Travail en hauteur, un harnais de sécurité sera porté par n’importe quelle personne travaillant en une position d’où elle peut tomber de 2 mètres ou plus. Cette exigence inclut spécifiquement le travail depuis un échafaudage, chaise de bosco ou dans les mâts y compris le travail par-dessus bord.

Lorsque des points d’accrochage sûrs ne sont pas disponibles, des dispositions doivent être prises pour fournir des points adéquats, en employant par exemple une ligne de bosse avec des boucles épissées tous les 2 mètres d’intervalle.

Aucun travail en hauteur ne doit être entrepris sans la présence d’une surveillance permanente en cas de chute ou problème.

Pour tout travail par-dessus bord et où il y a un risque potentiel de chute ou d’être projeté à la mer, une aide à la flottabilité et un harnais de sécurité doivent être portés.

Une bouée de sauvetage avec lampe, anneau et ligne de 30 m doit être prête pour l’utilisation immédiate à proximité du site de travail.

Les travaux par-dessus bord ne doivent pas être entrepris lorsque le navire fait route.

Aucun travail par dessus bord ne doit être entrepris sans la présence d’une surveillance permanente en cas de chute ou problème.

Pour l’installation de l’échelle de pilote, un harnais (ou une ceinture) de sécurité devra être porté par la personne en charge des opérations. Le harnais devra être combiné avec une longe bosse sur le navire et un gilet gonflable si possible.
Le point d’accrochage devra être sûr et lorsque des points d’accrochage sûrs ne sont pas disponibles, des dispositions doivent être prises pour fournir des points adéquats.

Une bouée de sauvetage avec lampe, anneau et ligne de 30 m doit être prête pour l’utilisation immédiate à proximité du site de travail.

Il est recommandé, suivant la situation du navire, que deux personnes soient présentes lors de la mise en place de l’échelle de pilote dans des conditions de mauvais temps ou de nuit. Durant la journée, l’Officier de quart doit maintenir une surveillance permanente pendant cette opération.

Chaque fois qu’un travail nécessite l’utilisation d’échafaudage ou chaise de bosco, les échelles doivent être correctement et solidement assurées, contre tout mouvement, et ce toujours le plus près possible de la partie reposante supérieure de l’échelle.


Voir en ligne : Le Ressac : Le site des Marins