LA PREVENTION DES GLISSADES

La prévention des glissades est l’affaire de tous. Les chefs de service doivent veiller à ce que :
• les coursives (extérieures et intérieures) ainsi que les zones de travail soient maintenues propres, non graisseuses et non glissantes.
• Toutes les dispositions soient prises pour que la circulation sur les ponts du navire puisse s’effectuer sans danger et que les zones de passage soient toujours sécurisées.
• Ne soient utilisées au sol que des peintures conçues pour cet usage. S’ils le jugent nécessaire, l’effet antidérapant de ces peintures pourra être renforcé, aux endroits à risques (dont les plages de manœuvre et les zones d’accès à bord), par adjonction de sable (ou microbille de verre) dans l’avant dernière couche de peinture ou par utilisation de peinture antidérapante spéciale.

Il est du devoir de chacun de maintenir son environnement de travail (et celui des autres) libre de toute obstruction et de tout danger.

Il en va de même pour tous les accès, passages et issues, même lorsque du travail est en cours. Toute personne découvrant un risque de chute doit soit l’éliminer lorsque cela est possible (nettoyage d’une flaque d’huile par exemple, obturation d’un trou d’homme par une planche) soit le baliser puis prévenir le chef de service s’il ne parait possible de l’éliminer, ou si ce faisant il crée un autre risque.

Chacun doit garder à l’esprit qu’il est toujours préférable de suivre des chemins praticables pour se déplacer, et de ne jamais courir sur les ponts ou les coursives.

Accès aux portes, escaliers,

Pour des raisons évidentes de sécurité, tous les accès aux portes, escaliers et échelles doivent être parfaitement dégagés et propres.

Passage dangereux

Les passages dangereux doivent être signalés, conservés propres et sans gras et libres de toute obstruction. La circulation dans ces passages doit se faire sans courir et avec les vêtements de sécurité (casque, combinaison, chaussures de sécurité). Une protection visible doit être installée autour des endroits où une personne peut chuter.

Zones à risques particuliers

Les zones à risques sont notamment :
• les plages de manœuvre (risque de fouettage des amarres en cas de rupture)
• les garages en escale (risque de glissade surtout pendant la période des pluies)
• les zones de pente

Ces zones sont à éviter autant que possible, et lorsque l’on doit y passer il faut, dans la mesure du possible, penser à rester dans la zone où le risque est moindre d’une part, et à prendre toutes les précautions nécessaires d’autre part.


Voir en ligne : Le Ressac : Le site des Marins